Résidences

Le Prunier Sauvage propose une aide et un soutien à la création artistique par l’accueil en résidence de compagnies régionales.

En résidence ce semestre :

Cie Les Zinzins :

Après avoir soutenu la Cie Les Zinzins pour la création du spectacle "Camille Apache", Le Prunier Sauvage accueillera une fois encore la compagnie grenobloise pour son nouveau projet :"Gambettes Symphonie", « un bal décalé pour marmots en quête d’évolution ». La compagnie Les Zinzins crée depuis 1997 des spectacles alliant musique et théâtre principalement destinés au jeune public. http://www.leszinzins.net/

Cie Sylvie Guillermin :

La Cie Sylvie Guillermin s’installera au Prunier Sauvage en février pour travailler son spectacle "Tempête en cuisine". Depuis 1988, Sylvie Guillermin sculpte la danse jusque dans les plus fins détails pour y questionner la condition humaine. Elle enrichit son univers poétique par des croisements entre le cirque, la peinture, le théâtre, la chanson ou la musique. http://ciesylvieguillermin.com/

Cie Les Belles Oreilles : 

En avril, ce sera au tour de la compagnie Les Belles Oreilles de prendre quartier dans la salle du Prunier Sauvage pour travailler son spectacle "Les aventures de Dolorès Wilson". La Cie développe des projets autour de deux axes principaux : la création sonore et la littérature jeunesse. https://www.facebook.com/LesBellesOreilles/

Cie Infime Entaille :

En mai, Le Prunier Sauvage accueillera Infime Entaille pour sa première création "Le Silence du sable. Créée en 2016 à l’initiative de Maëlle Reymond, la Compagnie développe des récits corporels, où la narration laisse supposer.
Grâce à une danse éprouvée et sans artifice, elle place le corps au coeur de l’action, dans ce qu’il inspire de plus puissant et de plus fragile. http://www.infime-entaille.eu/