Résidences

Le Prunier Sauvage propose une aide et un soutien à la création artistique par l’accueil en résidence de compagnies régionales.

En résidence ce semestre :

CIE SANS CEINTURE NI BRETELLESLa Jeune compagnie Savoyarde s’apprête à présenter son 2ème spectacle. Le Prunier Sauvage les accueillera par 2 fois en résidence. Une première fois en salle en février, l’occasion de rencontrer notre Club des spectateurs. Puis, une seconde résidence aura lieu au mois d’avril dans le théâtre de verdure afin de finaliser la version rue du spectacle « Dé-connectés » et vous le présenter.

CIE CHORESCENCELa Compagnie de danse Grenobloise reviendra en ce début d’année 2018 au Prunier Sauvage pour travailler une nouvelle création collaborative à destination du Jeune public, au croisement du conte, de la musique et de la danse.

CIE LES NOODLES : Au mois de mars, ça sera au tour des Noodles d’investir le Prunier Sauvage pour travailler leur nouvelle création "Dans la mer il y a des crocodiles". Cette adaptation d’un texte de l’auteur italien Fabio Geda, retrace l'histoire vraie d'un jeune migrant afghan dans son parcours incroyable de l'Afghanistan jusqu'à l'Italie.

CIE TOUT EN VRAC : Fin mars, nous accueillerons la Cie Tout en vrac, qui viendra expérimenter un nouveau projet dans l’espace public. Le but du temps de travail de "Tous En Ville" est de mettre en chantier avec un groupe de comédiens, la rencontre du théâtre et de l'espace public. Il s'agira en 15 jours d'expérimenter diverses saynètes et mises en situation dans la ville pour voir la ville autrement, pour tester l'imaginaire des habitants et travailler la pratique d'une équipe de comédiens dans cet espace particulier.

CIE NAÜMAu mois d’avril, nous accueillerons la Cie Naüm en résidence dans le théâtre de verdure. La Compagnie Voironnaise évolue depuis plus de 15 ans dans l’espace public. Elle travaillera son nouveau spectacle « Liberté !» qui vous sera présenté en fin de résidence. 

CIE EPIDERME : La Compagnie épiderme développe depuis 2002 des projets pluridisciplinaires où se mêlent la danse, la musique (interprétée en direct) et une approche plastique de la scénographie. Elle débutera au Prunier Sauvage, le travail sur sa nouvelle création « Toucher pas touché » destinée aux espaces publics ou non dédiés.